Non classifié(e)

Published on 21 mai, 2019

0

Regard sur la profession : orthophonistes en milieu scolaire (Daina)

Le rôle d’un orthophoniste en milieu scolaire comporte de nombreux aspects et varie d’une école à l’autre. Cependant, tout le monde s’entend sur un point : les élèves profitent des bienfaits des services d’orthophonie!

Les orthophonistes travaillent avec les élèves pour les amener à réaliser leur potentiel en matière de communication. En retour, cela aide les élèves à réussir pendant leur parcours, que ce soit en se faisant des amis, en faisant leurs devoirs ou en s’épanouissant.

Afin de mieux connaître le travail des orthophonistes en milieu scolaire, nous avons demandé à certains de nos membres de nous faire part de leur expérience en milieu scolaire.

Aujourd’hui, nous recevons le témoignage de Daina Kelly.

Pour accéder à tous les articles de cette série, veuillez cliquer ici.

Décrivez votre milieu de travail.

Je travaille pour le conseil scolaire de Keewatin-Patricia dans le Nord-Ouest de l’Ontario. Nous avons quatre orthophonistes pour servir 16 écoles primaires et six écoles secondaires. Notre conseil scolaire couvre une région de la taille de la France et une orthophoniste peut effectuer un trajet de six heures en auto pour offrir ses services.

Auprès de combien d’élèves environ travaillez-vous au cours d’une année scolaire?

Au cours de l’année, j’effectue environ 150 évaluations et j’ai une clientèle comptant plus de 180 élèves. Je supervise aussi trois aides en orthophonie qui interviennent auprès d’élèves dans le cadre du Programme d’apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d’enfants jusqu’à la 2e année.

Pouvez-vous nous parler d’un aspect de votre poste qui est particulier?

Je fais partie de l’équipe de réadaptation qui fournit des services d’orthophonie aux élèves ayant des besoins élevés en partie à cause d’une exposition fœtale à l’alcool. Je travaille aussi auprès d’élèves autochtones dans l’ensemble du nord-ouest de l’Ontario.

À quoi ressemble l’une de vos journées normales?

Ma journée de travail typique comprend des déplacements pouvant exiger jusqu’à trois heures de route pour aller évaluer des élèves, fournir des consultations au personnel scolaire et superviser l’aide en orthophonie de l’école, puis trois autres heures de route pour revenir à la maison à la fin de la journée.

Comment votre rôle s’inscrit-il dans la journée d’un élève?

Mon rôle consiste habituellement à rencontrer un élève à l’extérieur de la classe afin d’effectuer une évaluation.

Qu’est-ce qui constitue la meilleure partie de votre travail?

Ce que j’aime le plus, c’est de travailler auprès d’élèves, d’enseignants et d’administrateurs formidables dont le mot d’ordre est « les enfants avant tout ».

Quelle est l’une des parties les plus difficiles de votre travail?

L’une des parties les plus difficiles de mon travail s’avère le nombre élevé de cas et la participation limitée des familles. De plus, en raison de l’étendue du territoire géographique de notre conseil, les déplacements peuvent être assez longs, surtout en hiver.

Point à retenir : Que voulez-vous que les gens sachent à propos de votre travail d’orthophoniste en milieu scolaire?

En raison du nombre élevé d’élèves à voir et du vaste territoire géographique, les occasions d’intervenir directement auprès des élèves sont limitées, mais je sens tout de même que ma contribution est importante et c’est gratifiant de voir les élèves grandir et s’épanouir.

À propos de Daina Kelly

Daina Kelly a obtenu son diplôme de l’Université Western, en Ontario, en 2004. Elle a travaillé dans le cadre du programme préscolaire de l’Ontario et a fourni des services à des enfants ayant des besoins multiples dans le Nord-Ouest de l’Ontario. En 2011, Daina a commencé à travailler au sein du conseil scolaire de Keewatin-Patricia à titre d’orthophoniste.




Back to Top ↑