Non classifié(e) no image

Published on 27 avril, 2020

0

La nécrologie de Marian Neild, une des membres qui ont fondé OAC

Par : Virginia Martin

L’une des membres qui ont fondé OAC, Marian Neild, est décédée à Winnipeg le 20 mars 2020 à l’âge de 97 ans. Mme Neild a fait carrière dans d’autres domaines avant de retourner aux études. Elle a été aide-infirmière en Angleterre au cours de la Seconde Guerre mondiale avant de venir travailler dans un cabinet médical de Winnipeg. Elle est allée à l’Université de l’Iowa en tant qu’étudiante adulte afin d’obtenir un diplôme de premier cycle en orthophonie, lequel lui fut décerné en 1963. Elle a commencé à travailler au Child Guidance Clinic du Grand Winnipeg et y est demeurée pendant tout le reste de sa carrière. Elle a travaillé pendant plusieurs années avant de retourner en Iowa en 1967 pour y obtenir sa maîtrise.  

Mme Neild a été active au sein de la Manitoba Speech and Hearing Association (MSHA), en plus de faire partie des membres fondateurs d’OAC. Elle a présidé le congrès des conférences internationales Elks sur la prise en charge précoce de la perte auditive tenu à Winnipeg en 1980. À partir de 1976, les conférences internationales Elks ont eu lieu en même temps que la rencontre nationale d’OAC qui portait à l’époque le nom d’Association canadienne d’orthophonie et d’audiologie.  

Mme Neild a côtoyé de nombreux pionniers de la première heure dont Isabel Richard, Marian Mills et Grace Harris. Elle a participé à la plupart des premiers congrès de la MSHA et des événements de formation continue à partir des années 60 jusqu’à ce qu’elle prenne sa retraite à la fin des années 80. Elle a été la mentore de beaucoup des premiers cliniciens de Winnipeg. 

Une collègue a écrit ceci à son sujet : « Une brillante personne a quitté ce monde. Elle m’a tellement appris au sujet de l’orthophonie… Elle arrivait au travail à 7 h à l’école Mulvey, et ce, tous les jours. Elle était aimée des familles des élèves auprès desquels elle travaillait et a conservé des liens d’amitié avec eux pendant des années… Dans son travail, elle faisait preuve d’une incroyable créativité et ses activités linguistiques étaient formidables! »

Mme Neild était une clinicienne novatrice et dévouée, une collègue toujours prête à aider et une amie loyale. 




Back to Top ↑