Non classifié(e) no image

Published on 25 juin, 2020

0

Hommage à André Gustave Joël Lafargue

Par : Martha Vowles

La communauté des orthophonistes et des audiologistes du Canada vient de perdre un homme radieux, un mentor avisé, un fougueux revendicateur et un ami cher.

André Gustave Joël Lafargue est décédé le mercredi 6 mai 2020 à Fredericton, à 67 ans.

Étant né et ayant grandi sur l’île de Saint-Pierre-et-Miquelon, il était fier de son héritage culturel et profitait de chaque occasion qui lui était donnée de promouvoir l’archipel français, qui se trouve au large de la côte de Terre-Neuve-et-Labrador, comme destination touristique 

Il est venu au Canada en 1969 à titre d’étudiant étranger et a obtenu un baccalauréat en sciences (1971), un baccalauréat en arts (1971), une maîtrise en linguistique (1974) à la Memorial University de Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi qu’une maîtrise en sciences (1976) en audiologie et sciences de la parole à l’Université de Colombie-Britannique.

André Lafargue fut un pionnier de l’audiologie et de l’orthophonie dans les provinces maritimes. Il a entrepris sa carrière au Central Newfoundland Regional Health Centre, où il a fondé les services d’orthophonie et d’audiologie. Son énergie, son engagement et son influence ont rayonné dans l’ensemble de la province. En 1978, il fut l’un des membres fondateurs de la Newfoundland Speech and Hearing Association. Et c’est aussi à Terre-Neuve-et-Labrador, plus précisément à Grand Falls, qu’il a rencontré et épousé Lynn, l’amour de sa vie.

André s’est installé à Frederiction en 1987 avec Lynn et leurs trois filles afin d’occuper le poste de gestionnaire des services d’orthophonie et d’audiologie au Dr. Everett Chalmers Hospital. 

Croyant fermement à l’importance de servir sa profession, il a consacré énormément de temps et d’énergie à diverses fonctions, dont des mandats comme président de ses associations professionnelles de Terre-Neuve-et-Labrador et du Nouveau-Brunswick, et comme président de notre association nationale (1986-87).

En 2014, il a reçu le Prix d’excellence pour l’ensemble des réalisations d’Orthophonie et Audiologie Canada pour ses nombreuses contributions, notamment pour ses revendications pour des programmes comme le dépistage de la surdité chez le nouveau-né, les services d’orthophonie en milieu scolaire et communautaire, la campagne sur les jouets bruyants et les systèmes d’amélioration du son dans les classes. Lorsqu’il a pris sa retraite des services publics, en 2012, il est passé au secteur privé et a mis sur pied la clinique Avenir Hearing, à Fredericton. Il retirait une grande satisfaction professionnelle et personnelle de son rôle consistant à faciliter les contacts humains grâce à une meilleure communication. 

En plus de ses nombreuses réalisations professionnelles, André Lafargue était aussi un photographe talentueux. Parmi ses autres passions, l’on trouvait la généalogie, les voyages, la bonne cuisine et le bon vin. Lynn et lui adoraient danser. Au fils des ans, ils ont souvent montré leur talent sur la piste de danse, pour le plus grand plaisir des participants des congrès professionnels. Plus récemment, il avait assumé le rôle de « papi » de Liam et Jakob avec toute la dévotion qu’on lui connaissait. Ceux d’entre nous qui l’ont connu s’entendent pour dire que le surnom affectueux de « tornade » que lui donnait sa mère lui allait à merveille.

Sur une note plus personnelle, j’ai eu le privilège de travailler aux côtés d’André, à Grand Falls, Terre-Neuve-et-Labrador, pendant trois ans au milieu des années 1980. Son énergie et son enthousiasme étaient contagieux et inspirants. Il acceptait les cadeaux de la vie et abordait les défis avec le même enthousiasme.

André laisse dans le deuil son épouse, Lynn, ainsi que sa mère, Anita Sollier Lafargue, ses filles Chantal (Guillaume), Sylvie (Kris), et Joëlle, de même que ses petits-fils Liam et Jakob. Il rejoint ses grands-parents, Ferdinand et Anita Sollier, Gustave et Louise Lafargue, ainsi que son père, Gustave Lafargue, et son frère aîné, Roland Lafargue.

Une célébration de la vie aura lieu sur l’île de Saint-Pierre-et-Miquelon à une date ultérieure.

On peut faire des dons au service d’oncologie ou au service d’orthophonie et d’audiologie par le biais de la fondation du Dr. Everett Chalmers Regional Hospital ou à un autre organisme de bienfaisance.




Back to Top ↑